Séminaire "santé pour tous en 2030"

L’Institut de recherche pour le développement (IRD), en ligne avec son « contrat d’objectifs et de performance 2016-2020 », s’engage dans une stratégie de rapprochement avec les organismes philanthropiques, français et internationaux.

C’est dans ce contexte que s’est tenu le séminaire « santé pour tous en 2030 » aux Pensières, Center for global health, les 18 et 19 juin 2018.


POURQUOI ?

Face aux changements globaux, la santé planétaire reste un défi crucial dans un écosystème à forte interdépendance. L’ambition portée par les objectifs de développement durable ainsi que les avancées technologiques actuelles représentent une formidable opportunité d’innovation, au travers de coalitions puissantes et agiles – privées et publiques – et de nouvelles formes de partenariat scientifique équitable et durable.

Depuis 2013, les investissements en santé mondiale stagnent. La mobilisation du secteur philanthropique est un enjeu majeur.

 

CONCLUSION

Ouvert par Erik Orsenna et le Professeur Habiba Bouhamed Chaabouni, le séminaire a regroupé 40 représentants de fondations internationales et 25 scientifiques. Il s’est conclu sur une double nécessité :

  • Soutenir la mise en place de l’initiative d’un African Research Council, catalyseur de la recherche scientifique d’excellence en Afrique ;
  • Inscrire la santé globale dans l’agenda du second One Planet Summit en décembre 2018, à Paris.

L’Institut de recherche pour le développement se mobilise pour que des propositions concrètes soient débattues à l’occasion du 2nd One Planet Summit en décembre 2018, dans la lignée du sommet tenu à Paris l’année précédente, et de la session de reconstitution des ressources du Fonds mondial à Paris en 2019.

 

Pour plus d’informations :

L’Institut de recherche pour le développement (IRD)

Référent scientifique incontournable sur les grands enjeux du développement, l’IRD est un établissement public français qui, depuis 75 ans, porte une démarche partenariale de recherche, d’expertise, de formation et de partage des savoirs au bénéfice des territoires et pays qui font de la science et de l’innovation un levier fort de leur développement.